Lifestyle

OÙ PARTIR EN VACANCES POUR EVITER LES PARISIENS ?

Ils critiquent la province et ont l’impression d’y être dès qu’ils franchissent le périphérique mais pour y passer leurs vacances, là, il y a du monde. Et même s’ils ne sont pas tous comme ça, on connait tous quelqu’un qui s’extasie devant chaque bout de campagne qu’il ou elle croise. Si bien qu’à chaque sortie en famille, vous en retrouvez un qui cherche à fusionner avec un tronc d’arbre, ou un autre qui semble tout d’un coup s’y connaitre en élevage de chèvre alors qu’il est chef de projet en agence. Cette année faites simple, évitez-les. Voici nos meilleures destinations en France pour être sur d’y échapper au maximum.

À LILLE

Toute l’année, les Parisiens ont du froid, du vent et du sale temps chez eux, même s’ils paniquent dès les premières neiges. Ils sont suffisamment au Nord pour ne pas y passer leurs vacances. Et si jamais ils décident d’y aller, ils ne font pas les choses à moitié et préfèrent s’envoler pour l’Islande ou le Danemark. Le Parisien accepte de se cailler les miches, seulement s’il y a du dépaysement.

À STRASBOURG

Depuis que le pays de la Flammekueche est lié à la capitale par le TGV, les Parisiens peuvent s’y rendre à loisir le week-end pendant toute l’année. Avec les concours de nains de jardins dans le Nord, cette région est un peu le jardin que les Parisiens intra-muros n’auront jamais. Et passer des vacances chez eux, très peu pour eux. Ils l’ont déjà fait cet hiver durant le confinement.

À LA ROCHELLE

A l’évocation de cette ville, vous avez les poils des bras qui s’hérissent. Cela vous rappelle vaguement quelque chose. Et pour cause, l’île de Ré et l’île d’Oléron, deux nids Parisiens en villégiature ne sont pas très loin. Pour vos vacances, vous n’aurez qu’à vous arrêter avant et éviter les marchés de La Rochelle pour ne pas vous retrouver parmi les bobos.

À QUIMPER

Comme le soleil, les parisiens se font rares sur la pointe bretonne. En général, ils ne vont pas au-delà de la forêt de Brocéliande. Ils ont leurs limites, pour votre plus grand bonheur. Les Parisiens aiment surtout se réserver des coins précis, comme les arrondissements où ils vivent avec notamment Deauville tandis qu’ils vous laissent le reste de la Bretagne. Ce serait dommage de ne pas en profiter.

À BLOIS

Quitte à aller dans la campagne, vous pourriez vous perdre dans le Loir-et-Cher. Et même si ce département reste proche de l’Île-de-France, il y a tout de même plus de châteaux à visiter que de Parisiens. Si même vous, vous ne savez pas où se situe Blois, imaginez un Parisien qui ne sort en Province que pour une semaine l’été ou pour passer Noël en famille. Avec Blois, la plus grande ville du coin, vous pourrez passer des vacances authentiques.

À LOURDES

On ne va pas vous mentir, entre les fervents catholiques qui vivent dans les quartiers les plus riches et ceux qui ont choisis de vivre en périphérie, vous risquez d’en croiser. Ils sont surtout en bleu marine, serre-tête et mocassins se déplaçant en groupe, fondu dans la masse. Vous ne les remarquerez même pas. Lourdes, vraiment une ville pleine de miracles.

À BORDEAUX

Là aussi, en lisant ce nom dans la liste, vous avez de la sueur qui perle sur votre front. C’est vrai que depuis la ligne de TGV entre Paris et Bordeaux a transformé cette ville en nouveau vivier de Parisiens désireux de se mettre au vert à l’année sans renoncer à leurs origines. Mais du moment que vous évitez consciencieusement le Cap Ferret, tout se passera bien.

À MARSEILLE

Si vous aimez le sud, le soleil et le pastis, vous serez heureux d’apprendre que Marseille est une ville plutôt préservée des touristes parisiens. Concurrents sportifs de longues dates, ils ne se sentent pas forcement les bienvenus et les rares Parisiens que vous pourriez croiser se garderont bien d’agir comme dans leur milieu naturel, de peur de se griller.  

À PARIS

Si vous prenez le temps de discuter avec des Parisiens, ils vous le diront tous, la capitale se vide littéralement de ses habitants durant les deux mois d’été. Alors bien sûr, les touristes du monde entier affluent et remplisse le métro, mais il sera toujours moins bondé qu’un lundi en plein mois de septembre. Paris est la ville à voir si vous voulez voyager dans l’Europe à moindre frais.

Crédits photos et images : Dorian Mongel, Earth, Elisa Schimdt, Flash Dantz, Jose Maria Sava, Guillaume Hankenne, Pascal Bernardo, Borja Lopez, Steven Roussel, . 

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *